Skip to Main Content »

Search Site

Bienvenue!

Votre panier est vide

Ingmar Bergman

Roberto Chiesi

Disponibilité: L'un

35,00 €
OR

Ingmar Bergman

Double click on above image to view full picture

Zoom Out
Zoom In

D'autres vues

Additional Information
ISBN 9782366771657
Caractéristiques Broché
Le format cm 17 x 24
Pages 192
Année 2018
Revue de presse No
Details

« Faire des films, c’est aussi replonger par ses plus profondes racines jusque dans le monde de l’enfance... » : Bergman a souvent évoqué le monde de l’enfance mais toujours en tant qu’accès privilégié à la dimension de l’imaginaire, donc de la matière sauvage et irrationnelle des rêves, où se dissimulent les pulsions les plus secrètes et révélatrices du Moi. La force prodigieuse des créations visuelles et narratives du réalisateur suédois – le chevalier médiéval qui joue aux échecs avec la Mort ; un vieil homme et les fantômes de son enfance ; la dangereuse confrontation entre les identités de deux femmes ; un enfant qui lutte contre le Mal incarné par un évêque – dérive aussi du fait qu’elles s’insèrent dans un imaginaire riche d’une tradition littéraire et figurative qui s’étend jusqu’au vingtième siècle, puisant notamment sa source chez Strindberg et Ibsen. Depuis la fin des années 1930 jusqu’à sa mort, en 2007, Ingmar Bergman a été l’auteur d’une œuvre immense qui s’est exprimée dans les mises en scène théâtrales, dans l’écriture dramaturgique et narrative mais surtout dans le cinéma avec la réalisation de presque 70 films qui lui offrirent une renommée internationale.

Dans ce livre, une sorte de guide analytique et historique du cinéma bergmanien, accompagné d’un important contenu iconographique basé presque exclusivement sur des photogrammes extraits des films de Bergman et choisis en rapport étroit avec le texte, sont examinées une à une toutes les œuvres cinématographiques du maître suédois ; de Crise (1946) à Sarabande (2003), en passant par les classiques des années 1950 (Le Septième Sceau, Les Fraises sauvages), les films « de chambre » des années 1960 (Persona, L’Heure du loup), jusqu’à l’onirique Cris et Chuchotements, au film-fleuve Scènes de la vie conjugale et au magnifique film qui résume son œuvre, Fanny et Alexandre. L’analyse de chaque film prend en compte sa matrice, son histoire entre vicissitudes et manipulations de la censure, son originalité et son autonomie tout comme ses connexions avec l’œuvre complète du réalisateur. Et pour la première fois sont également traités, de manière exhaustive, ses films produits pour la télévision entre 1957 et 2000, qui restent « cinématographiques » à tous les effets.

Roberto Chiesi, critique cinématographique et responsable du Centre d’études et de l’archive Pasolini de la Cinémathèque de Bologne, a écrit des essais sur le cinéma bergmanien pour des revues spécialisées (Segnocinema, Cineforum) ou pour divers livres (L’occhio del diavolo, 2017). Il a de plus dirigé l’édition des e-book de 18 dvd de la « Bergman Collection » pour BIM.

Bookmark and Share